Notre Quartier

 

Construit à la Belle-Epoque, le Palais de l’Aiglon bénéficie de sa situation sur la colline de Cimiez et de sa proximité du Centre-Ville et des écoles, publiques et privées de tous niveaux

 

La très commerçante rue Lépante est à 100m,

l’Avenue Jean-Médecin à 300m où passe la Ligne 1 du Tramway et  

la gare SNCF est à 500m.

 

Les  bus 15 et le bus 22 s’arrêtent au pied de l’immeuble.  Et pour les noctambules, la nuit, c'est le Noctambus N2 qui s'arrête devant chez nous... Pratique !!

 

La station n°71 des vélos bleus est au pied de l'immeuble.

 

A 5 minutes, à pied, le grand jardin du Paradisio, est un havre de paix et un espace de détente et de jeux pour les enfants.

 

Les écoles à proximité !
Les écoles à proximité !

Situez-nous grace à Google Maps

mar.

30

juin

2015

Un accès rénové à l'Aiglon !

Lauriano Azinheirinha, conseiller général de Nice 6 et  adjoint au maire délégué à ce territoire depuis mars dernier, était venu nous présenter en Janvier 2015 le projet de réfection totale du trottoir menant au 1 boulevard de Cimiez à partir du carrefour Carabacel - Cimiez.

 

Le projet était de mettre fin au stationnement anarchique laissant la portion congrue aux piétons et de supprimer toutes les ferrailles dangereuses pour les piétons et .. les voitures !

 

Lors de cette réunion, les représentants des Comités de Quartier avaient pu poser diverses questions et .. choisir la couleur du révêtement !

 

Les travaux sont terminés et le résultat est au rendez-vous !  La Municipalité a consacré plus de 330,000€ à cette rénovation, pour le plus grand plaisir non seulement des résidents du Quartier mais aussi des nombreux touristes, qui montant vers le Musée Chagall ou le Monastère s'arrêtent pour photographier l'imposant Hotel Majestic! 

0 commentaires

ven.

17

janv.

2014

Vernissage de l'expo "Ombres blanches" samedi 22 février à 11h

A 5 minutes du Palais l'Aiglon, au Musée National Marc Chagall, aura lieu le samedi 22 février à 11h le vernissage de l'exposition "Ombres blanches" de Natacha Lesueur

 

Cette exposition est organisée par les musées nationaux du XXe siècle des Alpes-Maritimes

À l’exception de ses installations culinaires, parfois comestibles, qui forment l’autre versant complémentaire
de son oeuvre, Natacha Lesueur a, depuis le début des années 90, réalisé de nombreuses mises en scènes du
corps – le sien ou celui d’autres personnes – qu’elle photographie soigneusement après lui avoir fait subir de
curieuses hybridations. Marqué, estampillé, tatoué, ce corps a souvent été habillé, modifié, travesti par ce que
normalement il ingère : filets de poisson, feuilles de salade, tranches de charcuteries diverses… Ces montages,
bien connus aujourd’hui, ont conduit l’artiste à des développements autres qui jouent moins sur des
démonstrations baroquisantes comme précédemment et plus sur des images apaisées de paysages dont
l’organisation stable et équilibrée est simplement perturbée par les lumières artificielles aux tonalités
fortement acidulées.
L'exposition de Natacha Lesueur au musée national Marc Chagall se concentre sur le travail récent de l'artiste
autour de la Polynésie. Elle interroge l'imaginaire du paradis exotique lié à ces îles de l’océan Pacifique. Les
navigateurs et explorateurs occidentaux ont largement contribué, à partir du XVIIIème siècle, à la création d’un
mythe, en associant les rivages polynésiens à ceux de l’Eden. À quelques pas du Paradis peint par Marc Chagall
dans la salle du Message Biblique, les oeuvres de Natacha Lesueur proposeront un regard singulier sur un
territoire onirique. L’artiste s’attache à traduire les couleurs et les lumières de la nature et de la végétation
polynésienne. Ses photographies invitent à aller au-delà des apparences en conférant à ces images toute leur
étrangeté.

0 commentaires

jeu.

02

janv.

2014

Réaménagement du carrefour avenue Desambrois, rue Urfé et boulevard Raimbaldi

Nice Côte d’Azur a procédé à des travaux d’aménagement du carrefour avenue Desambrois, la rue Urfé et le boulevard Raimbaldi.

 

Cette opération permet de sécuriser la circulation piétonne par la création de trottoirs, de canaliser les flux de circulation et enfin de créer 16 places de stationnement dans le quartier.

Lire la suite 1 commentaires

Roulez en vélo bleu !

La Station n°71 à proximité
La Station n°71 à proximité

C'est le nouveau plaisir à Nice: remplacer ses déplacements urbains par des combinaisons tramway & vélos bleus.

Pour les vélos bleus, plusieurs stations à proximité, dont la station n°71 au pied de l'immeuble, Rue Assalit.

Bon, parfois, tous les vélos sont utilisés et il faut remonter la rue de Lépante jusquà la Place Toselli où se trouve une station plus grande, mais dans l'ensemble, on en trouve rapidement un !